Selles il y a cent ans et aujourd’hui / Selles vor hundert Jahren und heute / Selles 100 lat temu i dzisiaj

Voici  cartes postales de Selles-sur-Cher il y a cent ans (extraites du livre „Le canton de Selles sur Cher à travers les cartes postales“) et quelques photos d’aujourd’hui (prises cet été) :

03b„La restauration de l’ouvrage au milieu du XIXème siècle a fait disparaître les vestiges d’un ancien pont-levis.“

Nous, nous  connaissons ce pont en tant qu’ancien pont. Un autre a été contruit il y a une trentaine d’années. Sinon, de loin, ça n’a pas beaucoup changé.

04c„Le quai à l’emplacement de l’ancien magasin aux fers où la production des forges du Berry était stockée dans l’attente de son transport par la batellerie du Cher.“

On ne savait pas si le Cher montait plus haut ou si la hauteur de l’eau dépendait de la saison.

10b„Le cortège de la mariée attire toujours les badauds.“

On n’a malheureusement pas pu  faire de photos d’un mariage  !  On aurait vu comme les vêtements ont changé…

06b„On pouvait ramasser le crottin devant l’hôtel du Lion d’Or dont la silhouette a bien changé.“

Lhôtel du Lion d’Or existe encore, la rue devant est pavée et il y a des tables et des chaises dehors. Sinon on voit encore si on regarde bien le mot hôtel sur le côté, comme sur la carte postale. Et il n’y a plus de voiture à chevaux mais des panneaux de signalisation.

 

08b

L’hôtel de ville était entouré de grilles. Le marché avait lieu le dimanche matin.

La place de l’hôtel de ville a bien changé. Elle sert de parking  sauf le jeudi matin, jour de marché.

09b„La glycine et les lauriers grimpaient au long des grilles. Au fond à droite, une vespasienne.“

On a eu du mal à se repérer parce que maintenant il n’y a plus de grilles. Et le côté gauche du bâtiment fait partie de la poste.  Mais heureusement que Clèmence  a reconnu le bâtiment !

05c„Approchons-nous du bâtiment construit de 1891 à 1892 au-delà des fossés de la ville. Les anciennes douves offraient aux jardiniers des parcelles très fertiles.“

Les parcelles très fertiles ont été recouvertes de béton. L’endroit sert de parking. Sinon le bâtiment qui était avant une école de filles sert encore d’école mais pour filles et garçons !

01b„Une autre de ces maisons médiévales que nous aurions plaisir à voir aujourd’hui.“

On trouve ça bien que la rue ait l’air plus moderne. C’est plus clair aussi.

02b„A l’angle des rues de Clamecy et Porte-aux-Renards, le manoir qui abrite actuellement l’école privée servit de Justice de Paix après la révolution.“

On a attendu que des gens passent pour avoir le même décor avec des gens habillés comme maintenant mais on n’a pas eu de chance. Sinon on voit des voitures garées devant les maisons et un fil électrique qui n’existait pas il y a 100 ans.

Petit résumé : c’était vraiment intéressant de comparer avant et maintenant et de chercher d’où exactement les photos pour les cartes postales avaient été prises. Les gros changements sont les voitures, les antennes de télé et les vêtements. Pour faire nos photos, il a fallu qu’on regarde Selles autrement, plus en détails aussi. Comme ça on a découvert des choses qu’on ne voit pas d’habitude.

 

iconDEWir haben uns alte Postkarten von Selles angesehen und sind dann zu den jeweiligen Orten gegangen um Fotos von der Gegenwart zu machen. Außer den Autos, den Fernsehantennen und der Mode hat sich ja gar nicht so viel verändert ! Es hat sehr viel Spaß gemacht die Orte ausfinding zu machen, woher die alten Fotos stammten.

iconPLObejrzeliśmy stare pocztówki z Selles i wyruszyliśmy do miejsc, w których w przeszłości zrobiono te zdjęcia. Nie licząc aut, anten telewizyjnych i ubrań, nic się nie zmieniło! Szukanie dokładnie tych miejsc, z których zrobiono stare zdjęcia, było naprawdę wspaniałą zabawą.

Text:  Kursiv: Kommentare aus „Le canton de Selles-sur- Cher à travers les cartes postales“ (Editions H.d.F. 1992), sonst Kommentare von Nathan und  Clémence Fotos:  die alten Postkarten aus dem Buch „Le canton de Selles sur Cher à travers les cartes postales“  / aktuelle Fotos Alina, Nathan und Clémence
Graphik: © Masterplan-AG Grand méchant loup

Schreibe einen Kommentar