Paris-Berlin

en train militaire


Berlin-Paris via Strasbourg en train militaire
à l'époque où Berlin était partagé entre Ouest et Est

 

Alina a interviewé quelqu'un qui vivait à l'époque du mur au Quartier Napoléon et qui connaissait bien le train militaire.

Est-ce que tous les gens pouvaient prendre ce train ou il n'était réservé qu'à certaines personnes ?
Ce train était pour les soldats français et leurs familles, pour les Français qui travaillaient au

GMB, c'est-à-dire au Gouvernement Militaire de Berlin et pour les personnes invitées par des gens du GMB.

C'était un train de nuit ou de jour ?
Il partait le soir vers 20h et on arrivait le lendemain matin vers 7h à Strasbourg. A partir du moment où on traversait l'Allemagne de l'Est, il fallait fermer les rideaux et il était interdit de regarder

dehors.


Est-ce qu'il y avait aussi des contrôles à la frontière ?
Seuls les Russes contrôlaient les alliés. Les Allemands de l'Est n'avaient pas le droit ni de contrôler ni de savoir combien de personnes se trouvaient dans le train. Nous, on ne voyait rien des contrôles, on était enfermés dans le train. On ne voyait pas de visages, on n'entendait que des

bruits. En arrivant à Helmstedt, à la frontière avec l'Allemagne de l'Ouest, là on avait le droit de

regarder dehors et d'ouvrir les rideaux et les fenêtres.                                 

                                                                   

                                         Clique ici >>>

                                                                          pour lire la version complète


 

Paris-Berlin aller et retour
à l'époque où Berlin était partagé entre Ouest et Est

Alina, Alexander, André, David et Sidney ont interviewé les grandes méchantes louves Catherine et Christiane.

Et en train, il y avait aussi des contrôles ?
Ch. : Juste avant d'arriver à Berlin, le train s'arrêtait pendant une heure à peu près à la frontière. Il y avait les policiers pour le contrôle des papiers, et quand tu regardais par la fenêtre, tu voyais les soldats armés. Moi, j'ai souvent pris le train de nuit, tu arrivais à la frontière de Berlin-Ouest vers six-sept heures du matin et puis tu avais des fois du brouillard et ces silhouettes en uniforme avec des armes et des bergers allemands... C'était assez inquiétant.


Et pourquoi il y avait des chiens ?  
C. : Ils avaient été dressés pour contrôler si personne ne s'était caché pendant le trajet en Allemagne de l'Est. Les Allemands de l'Est n'avaient pas le droit de sortir pour aller à l'Ouest.


Ah non ?
Ch. : En fait, je n'ai jamais rien vu de comparable, c'était un peu comme dans les films. Ils venaient avec des mitraillettes et contrôlaient à l'intérieur même les endroits où se trouvait le chauffage. Pour ça, ils montaient sur des petits escabeaux et ouvraient avec des clés spéciales pour voir si personne ne s'était caché là.

C. : Et souvent on était réveillés par l'aboiement des chiens.

                                                                          Clique ici  >>>

                                                                          pour lire la version complète

 

Vous allez à Berlin-Ouest ou à Berlin-Est ?
Berlin à l'époque du mur


A la fin de la guerre, Berlin a été divisé en quatre secteurs : à l'est se trouvaient les forces d'occupation soviétiques, à l'ouest les Anglais, au sud les Américains et au nord les Français. Le Gouvernement militaire français résidait dans le quartier de Reinickendorf, plus exactement dans le  « Quartier Napoléon ». Il y avait là des soldats qui faisaient leur service militaire, des militaires  de carrière avec leur famille et toute une administration.

 

Berlin-Est était aussi la capitale de la RDA (la République Démocratique Allemande). Bonn était la capitale de la RFA (la République Fédérale Allemande). 

 

Pour quitter Berlin, on devait utiliser une des trois routes de transit qui traversaient la RDA pour arriver en RFA.


Le trait vert entre les deux pays et autour de Berlin-Ouest représente le mur.

                                                          Par David et Sidney

Les différentes routes de transit

                        

Aller à Berlin à l'époque du Mur, c'était toute une aventure.

Mais sortir de Berlin aussi. Clique sur les titres pour en savoir plus !

Les différentes routes

Paris-Berlin

aller et retour

 

               

 REPORTAGE:

Transit 

 

 

 

 

 

 

 

                  

 

 

Les quatre secteurs de Berlin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le contrôle des soldats,

armés et avec des chiens

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le train militaire